IRM et spectroscopie

Description de travail

Fourchette salariale :
58 000 $ à 94 000 $

Cours recommandés au secondaire
N / A

La résonance magnétique utilise le magnétisme, les ondes radio et des ordinateurs pour obtenir des images médicales. Bien qu’il s’agisse d’une technologie encore jeune, elle est désormais bien ancrée dans la pratique médicale, notamment pour :

  • L’étude du système cardiovasculaire;
  • La détection des tumeurs, particulièrement dans le cerveau et la colonne vertébrale;
  • L’étude de la chimie et des fonctions corporelles;
  • L’imagerie des tissus mous, tels que les muscles, les tendons ou les artères.

La nature unique de cette technologie présente des exigences particulières en matière d’imagerie, de soins aux patients et de sécurité. Comme la résonance magnétique ne fait pas appel aux rayonnements ionisants, la radioprotection n’est pas nécessaire.

Les examens par résonance magnétique exigent de faire glisser les patients dans un tunnel de la longueur du corps, au cœur du champ magnétique. L’image obtenue lors d’un balayage par résonance magnétique apparaît généralement sur un écran d’ordinateur ou sous forme de photographie ou d’imprimé d’ordinateur.

Dans le cadre de vos fonctions professionnelles de technologue en résonance magnétique, vous devez :

  • expliquer la procédure aux patients;
  • répondre aux questions de façon aussi complète que possible;
  • utiliser le scanneur;
  • surveiller les patients pendant l’examen;
  • réconforter les patients et leur offrir un soutien émotionnel;
  • assurer la sécurité des patients et du personnel autour du champ magnétique;
  • contribuer à l’éducation des patients.

Coordonnées

Pour en savoir plus sur cette profession, veuillez communiquer avec :

Service des inscriptions :
Tél. : 204-632-2327

Pour obtenir des renseignements détaillés sur le programme, communiquez avec :
Lesley McGuirk
Tél. : 204-632-2961
Courriel : lmcguirk@rrc.ca

Imagerie par résonance magnétique (IRM) et spectroscopie

Collège Red River

Le programme d’IRM dure 8,5 mois et comporte deux sessions. La première session est une session didactique à temps plein de 16 semaines qui a lieu au Collège Red River et à l’Institut du biodiagnostic (IBD) du Conseil national de recherches Canada. La deuxième session est un stage clinique de 18 semaines qui nécessite une présence à temps plein dans un établissement clinique.

Qui devrait s’inscrire?

Le programme d’IRM et de spectroscopie du Collège Red River est offert en tant que programme de deuxième discipline. Si vous envisagez une carrière en IRM, vous devez posséder de solides connaissances en physique, en anatomie et en imagerie diagnostique, tout en mettant l’accent sur les soins aux patients.

Conditions d’admission habituelles

  • Détenir un diplôme en technologie de radiologie médicale, en médecine nucléaire, en radiothérapie ou en échographie obtenu auprès d’un institut ou d’un collège reconnu.
  • Présenter un formulaire dûment rempli relatif au dossier d’immunisation du Collège Red River comprenant le dépistage de la varicelle, de l’hépatite B, de la rubéole, et de la rougeole et un test de Mantoux dans les 30 jours suivant la présentation de votre demande. Pour obtenir de plus amples renseignements sur les immunisations, veuillez consulter
  • Les étudiants qui effectueront leurs stages à l’extérieur du Manitoba doivent satisfaire aux exigences supplémentaires indiquées par leurs établissements cliniques.

Soumettre un formulaire de renseignements de dépistage, car certaines affections peuvent vous empêcher de vous inscrire au volet clinique du programme et d’exercer la profession.

Contexte

Lancée en tant qu’outil d’imagerie médicale diagnostique dans les années 1980, la résonance magnétique utilise le magnétisme, les ondes radio et des ordinateurs pour obtenir des images médicales. Bien qu’il s’agisse d’une technologie encore jeune, elle est désormais bien ancrée dans la pratique médicale, notamment pour :

  • L’étude du système cardiovasculaire;
  • La détection des tumeurs, particulièrement dans le cerveau et la colonne vertébrale;
  • L’étude de la chimie et des fonctions corporelles;
  • L’imagerie des tissus mous, tels que les muscles, les tendons ou les artères.

La nature unique de cette technologie présente des exigences particulières en matière d’imagerie, de soins aux patients et de sécurité. Comme la résonance magnétique ne fait pas appel aux rayonnements ionisants, la radioprotection n’est pas nécessaire. Toutefois, les patients doivent retirer tout objet métallique qui pourrait être attiré par l’aimant. Les patients qui portent un stimulateur cardiaque ou d’autres implants métalliques ne peuvent pas subir d’examens par résonance magnétique en raison du risque de détérioration de ces appareils.

La claustrophobie peut poser problème pour certains patients. Les examens par résonance magnétique exigent de faire glisser les patients dans un tunnel de la longueur du corps, au cœur du champ magnétique.

Skip to content